2010

Release Party Ubuntu 10.10 @ Chicoutimi

Auteur: 
LeDucDuBleuet

pa href=http://wtp.hippo.ws/sites/wtp.hippo.ws/files/ubuntu_10.10_release_party.png rel=lightbox target=_blankimg alt= src=http://wtp.hippo.ws/sites/wtp.hippo.ws/files/ubuntu_10.10_release_party.png style=width: 240px; height: 371px; float: left; margin-left: 6px; margin-right: 6px; //aUbuntu 10.10 : Le Suricate Non-Conformiste deacute;barque @ Chicoutimi !br /
Vous ecirc;tes cordialement inviteacute; au 6@9 de Lancement Ubuntu 10.10 au a href=http://maps.google.ca/maps?f=qamp;source=s_qamp;hl=framp;geocode=amp;q=110,+rue+Price+Ouest+chicoutimiamp;sll=49.891235,-97.15369amp;sspn=46.455551,135

Salon du Logiciel Libre du Québec | Salon du Logiciel Libre du Québec

Auteur: 
marclijour

Le Salon du Logiciel Libre du Québec organisé par l'Association Professionnelle des Entreprises en Logiciels Libres aura lieu les 6 et 7 décembre prochains au pavillon Palasis-Prince de l'Université Laval - Nous sommes heureux d'accueillir cette année M. Richard Matthew Stallman, fondateur de la Free Software Foundation et M. Nico Elema, fondateur du Government Open Source Software Resources Center.

Informatique : Le logiciel libre remporte une manche | Économie | Radio-Canada.ca

Auteur: 
sthibault

Un jugement de la Cour supérieure du Québec rendu jeudi pourrait ouvrir la voie à une plus grande utilisation des logiciels à code source libre dans les secteurs public et parapublic.

Le juge Denis Jacques, du district de Québec, a donné en grande partie raison, jeudi, à Savoir-faire Linux, une entreprise de consultation en logiciel libre, dans sa cause contre la Régie des rentes du Québec (RRQ). Celle-ci portait sur l'achat de systèmes d'exploitation Windows Vista et de logiciels de bureautique Office pour un nombre de postes pouvant aller jusqu'à 1200, un contrat de 720 000 $.

Québec facture 107 000$ aux défenseurs du logiciel libre | Le Devoir

Auteur: 
sthibault

Intimidation ou simple perception? Un groupe de citoyens qui cherchent à faire la promotion du logiciel libre dans les institutions étatiques dénonce la «grossière intimidation» du gouvernement qui, dans les derniers jours, lui a fait parvenir une facture de 107 000 $. Motif? Le remboursement des honoraires d’avocat découlant d’une poursuite intentée par le groupe contre le Centre de services partagés du Québec (CSPQ) et rejetée par un tribunal en décembre 2008.

Syndiquer le contenu